CMLabenne Les rendus des marbres et des bois par peinture
ont la prétention de  faire prendre le faux pour le vrai.
Et donc de tromper, de donner illusion.

La méprise cependant n'est pas mépris de l'artiste pour le dupé :
c'est le fortuné même qui autrefois commanda ces tromperies
en leurs exemplaires beautés.

Ces faux ne sont donc pas faits de faussaires,
mais captures de la nature captivante
à laquelle ils rendent un respectueux hommage de reconnaissance.

Puissent les échantillons suivants vous séduire à leur tour...

avec accompagnement musical  ou  sans accompagnement musical
Médaillée de l'institut VAN DER KELEN
© 2003, Caroline-Marie LABENNE sur conception de Laurent LABENNE